Mai Chau


À 4 heures de route de Hanoi, découvrez le petit village de Mai Chau, niché aux creux des vallées de la province de Hoa Binh. Dans cette nature luxuriante, tout appelle au calme et à la relaxation. Les paysages verdoyants sont à couper le souffle, et offrent de nombreuses opportunités d’activités en plein air. Vous aurez en plus la possibilité de partir à la rencontre de certaines minorités ethniques comme les Thaïs et les Muong.

À l’image de Sapa, vous profiterez à Mai Chau d’activités en plein air comme  des balades en rizières et du trekking, mais aussi du calme de la forêt de bambous, des montagnes environnantes et de la vue panoramique de la région.

Plusieurs possibilités s’offriront à vous quant à l’hébergement : en effet, vous aurez l’opportunité de résider chez l’habitant ou de séjourner en éco-lodge. Sur place, vous pourrez rencontrer la minorité des Thaïs Blancs.

 Mai Chau vous attend pour une escapade au royaume des Thaïs, entre maisons sur pilotis, rizières verdoyantes

 Mai Chau vous attend pour une escapade au royaume des Thaïs, entre maisons sur pilotis, rizières verdoyantes

À Mai Chau, on trouve essentiellement des Thaïs, qui font partie des 54 minorités ethniques du Vietnam. Ceux-ci sont divisés en deux principaux groupes : les Thaïs Blancs et les Thaïs Noirs. Ils sont reconnaissables à leurs costumes ethniques traditionnels. Les femmes Thaïs noires portent une jupe noire avec un chemisier à col montant aux boutons en forme de papillon, alors que les Thaïs blanches préfèrent un chemisier blanc à manches courtes appelé ao com au col en V. Les Thaïs pratiquent à la fois le culte des ancêtres et le polythéisme. Les deux groupes ne vivent pas de la même manière : les Thaïs Noirs ont plus la « bougeotte » que les Thaïs Blancs, qui sont plus calmes et établis. Ces derniers pratiquent d’ailleurs la riziculture inondée, contrairement à leurs voisins Thaïs Noirs. Des Muong habitent aussi à Mai Chau, et sont reconnaissables à leur courte veste à manches longues au-dessus d’un genre de cache-sein appelé yem en forme de losange et attaché dans le dos. Les femmes portent aussi une longue jupe noire, et un foulard rouge en guise de coiffe. La ceinture et la bordure de la jupe sont décorées de symboles ancestraux dont le plus fréquent est le dragon. Les hommes, eux, arborent un chemisier fendu au col rond et un pantalon large, avec un foulard servant de ceinture et un foulard blanc comme coiffe.

Que voir à Mai Chau ?

Mai Chau et sa région sont propices aux activités en plein air comme le vélo ou la randonnée, permettant d’admirer les paysages spectaculaires des alentours, faits de cours d’eau, de collines et de rizières émeraude. Un marché a lieu tous les dimanches.

La Vallée de Hang Kia se trouve à environ 20km de Mai Chau et est habitée par des Hmong Noirs. Elle est aussi nommée « Vallée Blanche » en raison des fleurs des arbres fruitiers qui recouvrent tout au printemps.

La rivière de Ma, près de Mai Chau, est idéale pour une petite croisière fluviale au milieu des forêts de bambous, de vallées, et les villages et hameaux le long de la rivière. Il y passe de nombreux bateaux ou radeaux dotés d’une longue queue de bambou qui permet aux locaux de naviguer en amont et en aval.

Le village et marché de Pa Co est un très joli site que fréquentent les Hmong. Les produits vendus sont typiques et attirent l’œil par leurs couleurs, surtout au stand de tissu. Le village de Pom Coong, dans la région de Mai Chau, est typique de la communauté Thaï : les maisons sont construites sur pilotis, et les habitants s’adonnent aux marchés et aux boutiques de souvenirs. Les locaux, qui ont le cœur sur la main, proposent parfois aux touristes de boire un coup d’alcool de riz Cân, qui se boit avec des tiges creuses de bambou.

Le plateau de Moc Chau se trouve dans la province de Son La, à environ 1h30 de Mai Chau, et on peut y admirer des champs de thé en terrasse près des routes, ainsi que de grandes et vertes plaines, parmi les plus belles du Nord-Ouest du Vietnam.

On y trouve de nombreux arbres fruitiers qui, lorsqu’ils fleurissent, égayent le paysage de leurs magnifiques couleurs. En novembre, les prairies se recouvrent de fleurs blanches (sénevés) et jaunes (da quy), puis de fleurs roses pêche en janvier et février, puis de fleurs blanches de prunes. Douze ethnies cohabitent à Moc Chau, principalement des Thaïs, des Hmong, et des Kinh.

Lire la suite : http://photographie-voyage.com/

Les touristes peuvent dormir chez l’habitant et partager les repas, parfois les tâches quotidiennes, et même parfois assister à de jolis spectacles ethniques comme la danse des Thaï avec des foulards de couleur, ou la danse des bambous des Thaï Blancs, transmise de génération en génération: les danseurs doivent sauter au-dessus de cannes de bambous tout en suivant le rythme de la musique. Une autre danse s’appelle la cueillette de coton, qui loue ce travail réservé aux femmes Thaï, car elles apprennent à planter les cotonniers et en cueillir les fleurs très jeunes. La danse en elle-même se fait avec des petits pompons de cotons.

Quand y aller ?

La meilleure période pour se rendre à Mai Chau est de mars à mai et de septembre à octobre car la première plantation de riz a lieu en février, après le Têt, si bien qu’à partir d’avril, les rizières sont bien vertes. De plus, les arbres fruitiers fleurissent à partir de février, offrant un magnifique spectacle printanier. Les températures oscillent entre 18 et 25 degrés, avec quelques pluies mais peu d’humidité. Elles augmentent en été, de juin à septembre, atteignant jusqu’à 31 degrés avec des pluies diluviennes, mais sont plus fraiches en hiver, descendant jusqu’à 16 degrés entre novembre et février.

Spécialités culinaires

Le riz Lam, ou com lam constitue l’une des spécialités dégustées à Mai Chau (riz gluant cuit dans des tubes de bambou). Un autre plat, à base de riz gluant, est apprécié au village et dans le reste du nord-ouest du Vietnam : le xoi ngu sac, ou « riz gluant aux cinq couleurs ». Ce plat donne l’appétit rien que par sa présentation : cinq boulettes de riz de couleurs différents, représentant les cinq éléments naturels de la philosophie orientale. Chaque boulette a un goût différent (certains sont au fruit, comme à l’ananas ou à l’orange, d’autres sont au haricot…).

Le roulé de viande avec des feuilles de pomelo est un mets délicieux de Hoa Binh, fait de petits morceaux de viande, épicés au nuoc mam et agrémentés d’oignons. Les feuilles de pomelo sont lavées et servent à rouler la viande en tranche. Ces roulés sont grillés, et le résultat final est savoureux.

La magnifique ville de Mai Chau est un must du Nord du Vietnam à ne pas manquer. Son paysage encore préservé du tourisme est resté très authentique, tout comme le mode de vie des ethnies qui y vivent et qui accueillent les nouveaux arrivants avec une gentillesse touchante et la promesse d’un séjour mémorable.